Who runs the world? Girls!

Si c'est Beyoncé qui le dit!

 

Il y a quelques jours, le 11 octobre 2016, était célébrée la journée internationale d’Ada Lovelace. Ada Lovelace est la première programmeuse informatique. Anglaise, fille de Lord Byron, née en 1815 et décédée en 1852, elle adorait les mathématiques et a réalisé ce que l’on considère être le premier programme informatique — un algorithme destiné à être exécuté par une machine — sur l’ancêtre de l’ordinateur: la machine analytique de Charles Babbage (1).

Mais que s’est-il passé entre l’époque d’Ada et la nôtre pour que les femmes soient moins présentes dans les domaines des mathématiques, de l’ingénierie et l’informatique?

 

Pour revenir à cette journée: le « Ada Lovelace Day » est une célébration internationale des accomplissements des femmes dans les domaines de la science, de l’ingénierie, de la technologie et des mathématiques. Des évènements ont lieu dans le monde entier, l’année dernière cette journée a été célébrée dans plus de 82 villes dans 25 pays (2). Et pour célébrer cette pionnière de l’informatique comme il se doit, des femmes lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux. En effet en 2015, majoritairement aux États-Unis, des femmes ont posté des photos en utilisant le hashtag #ilooklikeanengineer (I look like an engineer = j’ai l’air d’une ingénieure) (3). Isis Anchalee, qui a lancé ce hashtag (4), explique « Il ne se limite pas seulement aux femmes, il résonne avec chaque individu qui ne correspond pas aux stéréotypes ». Des milliers ont utilisé ce hashtag et il a même été repris par d’autres professions, telles que la médecine.

 

Au final, célébrer les accomplissements des femmes revient à combattre les stéréotypes et donc à encourager la diversité, la mixité… Le changement que ces femmes souhaitent est un changement de perception, que le regard que l’on porte sur elles soit valorisant et encourageant. Isis, ingénieure auto-didacte, est consciente d’à quel point les préjugés peuvent être limitatifs. « Vous êtes trop belle pour être une ingénieure », a déclaré un homme dans l'ascenseur de son immeuble quand elle portait un T-shirt du programme Github (5). « J’étais abasourdie. Que répondre à quelque chose comme ça?» (6).

 

De même sont aussi désagréables et destructeurs les stéréotypes de qualités tantôt féminines, tantôt masculines. N’avez-vous jamais trouvé certains hommes féminins, certaines femmes masculines, mais aussi des femmes féminines et des hommes masculins? Tous sont très biens, alors pourquoi en dévaloriser certains? Nous avons besoin de diversité pour que le monde soit riche, plein d’émerveillement et de découvertes. Mais la diversité seule ne suffit pas, cette dernière doit être acceptée, protégée et chérie. Un regard empli de tolérance envers chaque individu quel qu’il soit est nécessaire pour favoriser le développement de chacun. La tolérance, par opposition au jugement, semble être la clé d’une mixité non seulement réussie mais enrichissante, pour les hommes et les femmes. Pourquoi alors certaines qualités sont jugées positives pour un homme mais négatives pour une femme, et vice-versa?

 

Kieran Snyder a étudié les commentaires de performances d’hommes et de femmes travaillant dans le domaine de la technologie aux États-Unis (7). La question qu’elle se posait était la suivante: est-ce que le ton ou le contenu du commentaire diffère en fonction du sexe de l’employé? Sur les 248 commentaires étudiés, 177 (environ 71%) contenaient des critiques négatives, cependant les critiques négatives n’étaient pas uniformément réparties selon le sexe: 87.9% des commentaires reçus par les femmes contenaient des critiques négatives alors que seulement 58.9% des commentaires reçus par les hommes contenaient des critiques négatives. En ce qui concerne le contenu de ces critiques, celles reçues par les hommes étaient fortement orientées vers des suggestions pour développer des compétences supplémentaires. Et quand bien même celles reçues par les femmes contenaient aussi ces éléments, elles contenaient aussi des remarques négatives au sujet de leur personnalité. Le sexe de l’auteur des commentaire n’était pas un facteur déterminant, seulement celui du destinataire. Des mots tels que autoritaireet agressive étaient utilisés pour décrire les comportements des femmes qui dirigent; des mots tels qu’émotionnelle et irrationnelle étaient utilisés pour décrire les comportements des femmes qui expriment leur désaccord. Ces mêmes adjectifs ne sont quasiment jamais utilisés dans les commentaires destinés à des hommes. Ces données confirment que les impressions des jugements négatifs envers les femmes, notamment dans le domaine de la technologie, sont réels. Les problèmes qui ressortent de cette étude ne sont pas seulement les préjugés, mais le fait qu’inconsciemment et quotidiennement nous (aussi bien les hommes que les femmes) continuons de les renforcer.

Afin de promouvoir égalité et tolérance, et pour que hommes et femmes s’enrichissent toujours plus, il est nécessaire de prendre conscience de nos préjugés et d’apporter à notre regard plus de bienveillance.

 

Ada Lovelace Day est une journée pour célébrer non seulement la réussite féminines dans le domaine scientifique, mais surtout la tolérance et la diversité. C’est une journée pour encourager les femmes à être courageuses et à combattre les stéréotypes — au bénéfice de tous. C’est une journée pour rendre hommage à des femmes inspirantes, afin de motiver les futures générations (8). Que ce soit Sheryl Sandberg encourageant les femmes à aller de l’avant (9) ou Karlie Kloss encourageant les jeunes filles à apprendre à coder (10), continuons de soutenir les femmes qui construisent une société meilleure pour nos fils et filles. Et comme dit Jackson Katz dans un superbe TED talk (11), le sexisme n’est pas un problème de femmes seulement — c’est un problème d’hommes.

Références:

  1. Wikipedia. (25/10/2016) Ada Lovelace. https://fr.wikipedia.org/wiki/Ada_Lovelace

  2. Finding Ada. Ada Lovelace Day. http://findingada.com

  3. BBC News. (13/10/2015). Kleinman, Z. ’Too hot to be an engineer' - women mark Ada Lovelace Day. http://www.bbc.com/news/technology-34359936

  4. The Coffeelicious. (2/08/2015). Anchalee, I. You May Have Seen My Face on BART. https://medium.com/the-coffeelicious/you-may-have-seen-my-face-on-bart-8b9561003e0f#.r73fay2r8

  5. Github. https://github.com

  6. BBC News. (13/10/2015). Kleinman, Z. ’Too hot to be an engineer' - women mark Ada Lovelace Day. http://www.bbc.com/news/technology-34359936

  7. Fortune. (26/08/2014). Snyder, K. The abrasiveness trap: High-achieving men and women are described differently in reviews. http://fortune.com/2014/08/26/performance-review-gender-bias/

  8. The Guardian. (13/10/2015) Gage, S. Why Ada Lovelace Day matters. https://www.theguardian.com/science/sifting-the-evidence/2015/oct/13/why-ada-lovelace-day-matters

  9. Lean In. http://leanin.org/book/

  10. Kode with Klossy. http://kodewithklossy.com

  11. TED (11/2012). Les violences faites aux femmes - C’est un problème d’homme. https://www.ted.com/talks/jackson_katz_violence_against_women_it_s_a_men_s_issue?language=fr

Caroline Cruz Picq

Contato

For our latest mental health tips and good vibes subscribe below

© 2020 by CCP
Proudly created with Wix.com

  • SoundCloud
  • Insight timer
  • LinkedIn
  • YouTube
  • Pinterest
  • Facebook
  • Instagram

Contato

+33 7 66 12 99 67
carolinecruzpicq@gmail.com